La tempête Miguel, née en Espagne, est un phénomène rare à cette période de l'année. Elle va vigoureusement frapper la façade ouest de la France, de la Gironde à la Bretagne Sud, vendredi 7 juin. Avec des vents de 90 km/h à 120 km/h et de la pluie.

Une tempête va frapper la France, un phénomène rare au mois de juin

Après des températures dignes d'un mois d'août durant les premiers jours de juin, la météo a radicalement changé avec le retour des orages et de la pluie, voire des nuées de grêle. Pire, vendredi 7 juin, c'est même une tempête qui est attendue dans l'ouest de la France, une situation peu commune à cette période de l'année.

Météo alerte donc et met en garde contre les vents violents : la tempête Miguel, née au large de la Galice, en Espagne, touchera l'Hexagone vendredi 7 juin avec des rafales de 110 à 130 km/h attendues. Elle atteindra l'Aquitaine puis se déplacera jusqu'aux Hauts-de-France, en passant par la Bretagne et la Normandie.

De fortes pluies au passage de la perturbation

L'anticyclone devrait progressivement prendre ses quartiers pour l'été, mais il faudra donc être encore patient : il est actuellement trop en retrait et les perturbations en profitent. Ces dernières circulent à des latitudes plus basses qu'habituellement à cette période de l'année. Et c'est ainsi que se forme ce genre de phénomène.

Outre les forts vents, les pluies seront soutenues au passage de la dépression. Ce sera le cas sur l’Ouest en fin de nuit entre jeudi et vendredi d’abord, puis à nouveau en début d’après-midi. Les averses pourront être violentes, prenant parfois la forme de grains orageux.

À lire aussi : Vers un été caniculaire ?