Si vous êtes fan de Thalassa, Stade 2 ou encore C'est au programme, vous risquez d’être très déçu : France Télévisions envisagerait de déplacer, voire supprimer, certaines de ses émissions phares à la rentrée de septembre prochain.

Certaines émissions phares supprimées ou déplacées à la rentrée prochaine

Selon nos confrères du Parisien, il semblerait que France Télévisions chamboule sa grille de programmes à la rentrée prochaine. Certaines de ses émissions phares seraient ainsi supprimées ou déplacées au mois de septembre et ce, comme toujours, pour des raisons budgétaires : « le groupe doit faire environ 400 millions d’euros (M€) d’économies par an » peut-on lire dans les colonnes du Parisien.

« Certaines émissions ont une ancienneté considérable, elles ont apporté leur pierre à l’édifice, mais il faut désormais repenser nos offres » aurait-on expliqué à la direction de France Télévisions. Si certaines pistes ont dores et déjà fuité dans la presse, le groupe précise que la grille définitive ne sera pas connue avant le mois de mai.

Les émissions Thalassa, Stade 2, C’est au programme ou encore Soir 3 menacées

Parmi les émissions menacées de disparition, le journal Soir 3, qui pourrait être transféré sur la chaîne FranceInfo. On parle également de l’émission de Sophie Davant C’est au programme, qui a aujourd’hui 21 ans, mais dont l’audience serait en chute. Elle pourrait être remplacée par une autre émission à 9 heures, toujours présentée par Sophie Davant, qui a fait savoir qu’elle se battrait, toutefois, pour conserver la programmation de C’est au programme.

Les très célèbres émissions Thalassa, diffusée sur France 3 depuis 1975, et sa jumelle Stade 2 seraient également sur la sellette : pas de disparition a priori mais une programmation déplacée du lundi soir au dimanche après-midi, un nouveau format documentaire pour Thalassa et un changement de chaîne pour Stade 2, qui serait diffusée sur France 3 le dimanche soir entre 20 heures et 21 heures à la place de la série Zorro. Affaire à suivre !

À lire aussi : Chaque heure devant la télé réduirait l’espérance de vie de 20 minutes