Pour la première fois depuis la création de l’ONU, le directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est Africain. L’éthiopien Tedros Adhanom a été élu à la tête de l’OMS le 23 mai 2017. 

Le nouveau directeur de l’OMS est un ancien ministre de la Santé compétent 

L’OMS est une agence de l’ONU qui emploie 8 000 personnes et qui siège à Genève (Suisse). Dirigée pendant 10 ans par la chinoise Margaret Chan, la direction de l’OMS passera le relai à l’Afrique le 1er juillet 2017. Le nouveau directeur de l’OMS Tedros Adhanom fut déclaré vainqueur au troisième tour de l'élection, face au britannique David Nabarro.

Âgé de 52 ans, Thedros Adhanom a occupé en Éthiopie le poste de ministre de la Santé pendant 7 ans (2005-2012), avant de devenir ministre de l’Intérieur (2012-2016). Le nouveau directeur de l’OMS est également doctorant de l’université de Notthingam (Angletterre) et spécialiste du paludisme. 

Le nouveau directeur de l’OMS a pour objectif la couverture sanitaire universelle 

Durant son mandat au ministère de la Santé en Ethiopie, Thedros Adhanom est parvenu à améliorer les installations sanitaires et à construire des milliers de cliniques. Résultats : moins deux tiers de mortalités infantiles et une baisse de 75 % des morts causées par le paludisme.

Pour son mandat à l’OMS, Thedros Adhanom a promis de s’axer sur la transparence et l’efficacité, avec pour objectif premier la concrétisation d’une couverture sanitaire universelle. Touché par un drame familial plus jeune, le nouveau directeur de l’OMS a en effet déclaré refuser que les gens meurent à cause de leur pauvreté.