Au Sri Lanka, où les guêpes sont nombreuses et peuvent se montrer très agressives, un groupe de pèlerins bouddhistes a subi une violente attaque dans le nord-ouest du pays. 50 d’entre eux ont dû être hospitalisés.

50 pèlerins bouddhistes hospitalisés

À 110 kilomètres au nord de Colombo, la capitale économique du Sri Lanka, des pèlerins bouddhistes qui célébraient l’anniversaire de Bouddha atour d’un temple ont subi une attaque virulente de guêpes.

50 d’entre eux ont dû être hospitalisés, a indiqué la police. Les piqûres de guêpes, sur des endroits précis, peuvent avoir des conséquences dramatiques. Ainsi, les piqûres dans la cavité buccale peuvent entraîner des troubles respiratoires et celles au niveau de l’œil, sur la cornée, ont des conséquences immédiates, telles qu’une perforation du globe ou un abcès oculaire, et à plus long terme, comme des cataractes ou des glaucomes.

Les guêpes : un fléau au Sri Lanka

Au Sri Lanka, les guêpes constituent un sujet majeur d’inquiétude, et des plans de nettoyage des nids sont souvent mis en œuvre lorsque le risque d’attaques est trop élevé.

Ce mardi 9 mai 2017, les autorités sri-lankaises ont procédé à la destruction de nids de guêpes dans une plantation de thé. Cette décision a été prise en prévision de la venue du Premier ministre indien, Narendra Modi, dont l’hélicoptère aurait pu affoler les guêpes et les rendre agressives. 

À lire aussi : Piqûres d'insectes, les bons réflexes