Vendredi et samedi, la barrière anticyclonique s'étirant des Açores vers l'Autriche n'empêchera pas des courants humides de circuler sur le nord du pays et, si les nuages domineront de la Bretagne/Poitou-Charentes à la Belgique où ils pourront apporter quelques gouttes vendredi, samedi, ils se cantonneront de la Bretagne à la frontière belge, mais n'y apporteront plus de précipitations. Sur le Sud, en revanche, le soleil brillera sans grande concurrence.

Dimanche, s'enroulant autour d'une dépression centrée sur la Scandinavie, une perturbation ondulera de l'Alsace au massif central, apportant nuages et averses localement orageuses sur les régions traversées. A l'arrière, quelques averses seront à craindre sur l'est de la Manche tandis qu'à l'avant, le soleil dominera encore sur le Sud-Est.

Lundi, cette perturbation ondulera des Pyrénées aux Alpes avec toujours de nombreux nuages et des averses sur les régions traversées, des orages éclatant essentiellement sur les reliefs. Le soleil résistera autour de la Méditerranée tandis qu'à l'arrière la nébulosité sera variable avec toutefois de plus larges éclaircies de la Bretagne au nord de l'Aquitaine.

Mardi, tandis qu'une perturbation apportera pas mal de nuages sur la Bretagne et le Cotentin qui devraient néanmoins conserver un temps sec, ailleurs nuages et éclaircies généralement larges se partageront le ciel et le temps sera sec.

Mercredi, cette perturbation s'étalera en bord de Manche, apportant une nébulosité abondante et de la pluie de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais en débordant vers l'Ile-de-France. A l'avant, le soleil sera d'autant plus généreux que l'on se dirigera vers les Pyrénées et la Méditerranée.