Une vingtaine de sites de réservation de billets d’avion en ligne viennent de se faire épingler par la Direction Générale de la Concurrence, la Consommation et la Répression des Fraudes (DGCCRF). Ils sont en effet, accusé de tromper les clients avec des prix attractifs mais inaccessibles.

Des prix inaccessibles à la plupart des consommateurs

Pour partir en vacances, un nombre important de personnes ont le réflexe d’acheter leur billet d’avion sur un site de réservation en ligne. En effet, internet leur permettrait de trouver des billets à des prix particulièrement intéressants. Pourtant, il semblerait que les acheteurs soient victimes d’une pratique à la limite de la fraude.

La Direction Générale de la Concurrence, la Consommation et la Répression des Fraudes (DGCCRF) a mené une enquête en 2016 sur les,sites de réservation de billet d’avion en ligne et met les consommateurs en garde sur les pratiques de ces dernier. En effet, il s’avère que les prix proposés qui sont particulièrement alléchants sont en réalité « inaccessibles à la plupart des consommateurs » aux dires de Martine Pinville, la secrétaire d'État chargée du Commerce qui s’est exprimée à ce sujet le mardi 31 janvier 2017.

Des anomalies dans l’affichage des prix des billets

Concrètement, l’enquête pointe du doigt les sites de réservation et les accuse d’avoir affiché des prix jusqu’à moitié moins cher que le prix réel mais réservés aux détenteurs de « certaines cartes de paiement, très peu répandues et inadaptée à ce type d'achat ». Par ailleurs, les prix augmenteraient « au moment même du paiement, pendant que le numéro de carte de paiement est renseigné par le consommateur et sans que celui-ci n'en soit alerté »

Une vingtaine de sites présenteraient des anomalies dans l’affichage des prix des billets. « Trois sites sont particulièrement dans le viseur de la DGCCRF, Govoyages.fr, Travelgenia.fr et Travel2be.fr, qui n'ont pas modifié leur affichage des prix des billets d'avion malgré une injonction préalable » peut-on lire dans les colonnes du Parisien. L’enquête a permis d’identifier d’autres infractions comme des informations trompeuses sur les droits des consommateurs concernant le remboursement des taxes d’aéroport

À lire aussi : Astuces pour acheter un billet d'avion moins cher