Si vous aimez faire la cuisine et passez beaucoup de temps à préparer les repas, lisez bien ce qui va suivre.

Cuisiner diffuse des particules fines dans la maison

Une étude américaine publiée dans une revue scientifique de référence révèle, en effet, que la cuisson de certains aliments pollue terriblement l'intérieur de la maison.

Les mesures réalisées en conditions réelles, à savoir, pendant la préparation de repas cuits, ont décompté jusqu'à 200 microgrammes de particules fines par mètre cube. Or, les normes édictées par l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, fixent le maximum acceptable à 10 microgrammes par mètre cube, soit 20 fois mois ! 

Il faut savoir qu'un tel niveau de pollution de l'air est largement supérieur à ce que l'on peut trouver dans le centre d'une grande ville, comme Paris, à cause de la pollution automobile.

Aérer son logement tous les jours, c'est indispensable

Toutefois, il faut souligner que la pollution mesurée par ces chercheurs ne concerne que les particules fines, et pas d'autres polluants, comme des gaz pouvant être dangeureux pour la santé. Par ailleurs, cette pollution est ponctuelle, provoquée par la préparation des repas. 

C'est pour cette raison, plus que jamais, qu'il est indispensable d'aérer votre maison ou votre appartement au moins une fois par jour, afin de renouveler l'air intérieur. Et ce, même si vous vous trouvez à proximité d'un axe de circulation. Dans ce cas précis, il est recommandé d'aérer sa maison soit, tôt le matin, soit, le soir en fin de journée. 

À lire aussi : 10 bonnes raisons de faire des Barbecues cet été