Boire trop de café peut entraîner des risques sur la santé, notamment en termes de troubles cardio-vasculaires. Mais alors, quelle quantité maximale s'autoriser, chaque jour, pour éviter tout problème ?

Six cafés par jour et le risque de souffrir d'une maladie cardiovasculaire augmente

Y a-t-il une quantité maximale de café à boire, dans une journée, pour ne pas risquer sa santé ? La question revient souvent. Une étude australienne dont les conclusions ont été publiées sur le site de l'université d'Australie méridionale, le 10 mai 2019, y répond. Selon les scientifiques, boire au moins six cafés par jour augmente le risque de souffrir d'une maladie cardiovasculaire.

Pour le professeur Hyppönen, principal auteur de l'étude, ces résultats sont logiques : « Si vous buvez beaucoup de café, vous pouvez vous sentir nerveux, irritable ou peut-être même nauséeux ; c'est parce que la caféine aide le corps à travailler plus vite et plus fort. Mais cela suggère également que vous avez atteint vos limites pour le moment... ». Selon elle, le risque de maladies cardiovasculaires augmente quand la tension est élevée, une conséquence déjà connue de l'excès de caféine dans le corps.

Un excès de caféine provoquerait de l'hypertension artérielle

Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont analysé les données de plus de 347.000 personnes de 37 à 73 ans, de la Biobanque britannique. Leur matériel génétique et leur consommation de café ont été étudiés. Au final, boire au moins six cafés par jour augmente le risque de souffrir d'une maladie cardiovasculaire de 22%.  Et pour cause : un excès de caféine provoquerait de l'hypertension artérielle.

Si le café a des bienfaits reconnus, il peut aussi être dangereux pour la santé. En 2000, une étude finlandaise menée auprès de plus de 25.000 personnes a démontré que boire plus de 4 tasses par jour pouvait accroître le risque d’arthrite rhumatoïde. En 2002, des chercheurs américains ont établi qu'une consommation de café décaféiné pouvait presque tripler le risque de polyarthrite rhumatoïde.

À lire aussi : Alzheimer : boire du café permettrait de limiter les risques