Un rapport de l’OMS a dévoilé que Roisey, situé dans le département de la Loire, était le village le moins pollué de France. Avec près de 900 habitants, cette commune ferait également partie des dix moins polluées du monde.

Une faible part de particules fines selon l’OMS

À Roisey, le taux de particules fines est de 4 milligrammes par mètre cube en moyenne par an. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande une valeur de 10 milligrammes de particules fines par mètre cube. La commune de Roisey se situe donc bien en dessous.

Parmi les 315 communes ayant participé à l’étude, Roisey enregistre le taux le plus faible de France et se partage le titre de champion de France avec la commune « Le Tampon », située sur l’île de la Réunion. C’est tout l’inverse de Pantin, une commune de la région parisienne qui, elle, est considérée comme la plus polluée de France, avec 22 microgrammes de particules fines par mètre cube par an.

Une pollution balayée par le vent

Josette Verney, maire de Roisey, n’est pas surprise d’apprendre que l’air de sa commune est très pure : « C’est toujours bien de savoir que l’on vit dans une zone agréable. La faible pollution n’est pas si étonnante car il y a peu de circulation, la commune est couverte sur une grande partie par la forêt et il n’y a pas d’industrie », a-t-elle déclaré.

Autour de ce secteur rural, les concentrations sont plus basses que dans les centres urbains. Mais il existe quand même de la pollution arrivant dans ces zones à cause du vent et de la météo. À Roisey, l’air est protégé par les polluants de la vallée du Rhône, grâce au vent d’ouest qui favorise leur dispersion. Il s’agit en outre d’une commune écoresponsable, car la nuit, l’éclairage est coupé et l’eau de pluie est récupérée pour l’arrosage et l’utilisation de produits phytosanitaires est limitée au maximum.

Pour en savoir plus : En France, les particules fines sont une menace