Gel des pensions de retraite, hausse de la CSG, baisse du pouvoir d’achat : les organisations syndicales et associatives des retraités appellent à une nouvelle manifestation jeudi 11 avril partout en France.

Vers un « printemps des retraités » ?

Lors d’une conférence de presse organisée lundi 8 avril, neuf syndicats et organisations de retraités ont lancé un nouvel appel à descendre dans la rue un peu partout en France pour les retraités jeudi 11 avril. CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA estiment que le gouvernement d’Emmanuel Macron « reste sourd dingue » à leurs revendications.

Ce sera la septième journée de manifestations pour les retraités depuis l’élection d’Emmanuel Macron en 2017. Selon Olivier Jouchter, de la CGT, « Le printemps des retraités va se manifester dans les rues à travers de nombreux rassemblements et manifestations ». Le rendez-vous est fixé à 10h30 devant les préfectures.

Les retraités manifestent pour défendre leur pouvoir d’achat

Parmi les revendications des organisations syndicales et associatives des retraités, la suppression de la hausse de la CSG pour tous les retraités et des exonérations de cotisations sociales, à l’origine des premiers mouvements de contestations des retraités, ainsi que la revalorisation de toutes les pensions en fonction de l’évolution des salaires

Ils réclament également le rattrapage des pertes subies depuis 2014, un minimum de pension à hauteur du Smic pour une carrière complète, le maintien et l’amélioration des pensions de réversion et la prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par la Sécurité sociale. Les neuf organisations prévoient de se réunir le 18 avril pour décider des « prolongements utiles » à la journée du 11 avril. 

À lire aussi : L'âge de la retraite repoussé à 65 ans ?