Selon une étude menée par l'Association européenne des producteurs de matières plastique, Plastics Europe, la France a de très nombreux progrès à faire en matière de recyclage. Explications.

La France ne recycle pas assez

Nous faisons tous des efforts en matière de recyclage de nos déchets plastique mais ces efforts ne seraient clairement pas suffisants. C’est ce qui ressort d’une étude de Plastics Europe. Selon ces travaux, la France serait même une très mauvaise élève en comparaison avec ses voisins européens. Les Français recycleraient 22 % de leurs déchets plastique, contre 31 % en moyenne, en Europe.

La France se place ainsi à la 25e place sur 28. Et en ce qui concerne la valorisation des déchets plastiques, elle se positionne à la 15e place. L’association va même plus loin en estimant que l’objectif que s’est fixé le gouvernement de recycler 100 % des déchets plastiques en 2025 est « peu envisageable ». La France fait des progrès mais elle ne va pas assez vite selon l’association.

Les efforts existent mais il faut aller plus vite

En France, « les dispositions politiques ont été prises tardivement, notamment avec la loi sur la transition énergétique, et ses effets ne sont pas encore visibles », notent les auteurs de l’étude. Les pays européens les plus exemplaires, en la matière, sont la Norvège (43,1 % de taux de recyclage), la Suède (40,6 %), l’Allemagne (38,6 %), l’Irlande (38,4 %) et la République tchèque (38,1 %).

Mais ces chiffres cachent quelques fois des réalités moins reluisantes. L’Allemagne, par exemple, recycle bien ses déchets plastique mais le pays est également le plus gros producteur de déchets plastique (18,7 % de la production européenne), devant le Royaume-Uni (13,9 %), l’Italie et la France (12,6 %). On rappelle que les pays membres de l’UE viennent de passer un accord qui vise à recycler 50 % des emballages plastiques en 2025.

À lire aussi Bouteilles de lait, quelle solution pour les recycler ?