Faut-il boire du vin rouge pour être en bonne santé ? Le vin est la boisson préférée des Français qui, en 2014, s’autorisaient un verre d’alcool par jour pour 10 % d’entre eux.

Les bienfaits inattendus du vin rouge

Selon certaines études scientifiques, le vin rouge pourrait avoir des effets positifs sur la santé. Le vin rouge protégerait contre les problèmes cardiovasculaires. Certains travaux ont même démontré qu’il serait également un excellent rempart contre la maladie d’Alzheimer et réduirait la perte d’audition, ainsi que les pertes de mémoire.

Le vin rouge est un très bon allié pour la perte de poids, en activant un gène qui empêche la formation de nouvelles cellules graisseuses dans le corps. Celui-ci doit cependant être consommé avec modération, pas plus d’un verre par jour, pour que ces effets positifs soient visibles.

Des bienfaits à relativiser

Si le vin rouge apporte des vertus intéressantes comme la stimulation du cerveau, la lutte contre la fatigue et même la réduction du cholestérol, il peut déclencher des manifestations d’intolérance chez ceux qui dépassent la dose journalière conseillée. Par ailleurs, des pesticides souvent utilisés pour lutter contre les maladies de la vigne, sont soupçonnés d’être toxiques pour la reproduction et le système nerveux, et cancérigènes.

Consommé à des doses raisonnables, le vin rouge a des effets positifs sur la santé. Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé considère qu’au-delà de deux verres de 10 centilitres par jour pour une femme, trois verres pour un homme, les effets négatifs l’emportent.