Le PIB par habitant de la ville de Toulouse a augmenté de 31,6 % en 10 ans, ce qui représente bien plus que les villes de Paris et Lyon. Toulouse est la ville qui connaît la croissance économique la plus élevée depuis 2010.

Toulouse est la ville qui s’est le plus enrichie depuis 2003

Avec un PIB par habitant passé de 28 773 € à 31 833 € entre 2003 et 2013, l’agglomération toulousaine est celle dont le PIB par habitant a le plus augmenté, comme l’a révélé une étude européenne « Urban Europe ».

Ce record est encore plus impressionnant si l’on regarde la période 2010-2013, durant laquelle le PIB de la ville de Toulouse a connu une augmentation de 9,4 %. Cet essor économique est principalement dû à la croissance du secteur aéronautique et à l’attractivité tant économique que démographique de la ville. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est d’ailleurs félicité de la diffusion de ces chiffres, en son nom et en celui de ceux qui l'ont précédé à ce poste.

Parallèlement, la précarité et la pauvreté augmentent

Le PIB par habitant correspond à une moyenne, tous les habitants n’ayant pas vu leurs revenus augmenter. Ainsi, une partie de la population reste à l’écart de cette expansion pour des raisons diverses : chômage, familles monoparentales, salaires bas dans certains secteurs d’activité.

Cette disparité se retrouve aussi dans certains quartiers où la différence est importante, principalement entre les beaux quartiers de la ville et ceux situés en périphérie. Cette différence se retrouve sur le plan du patrimoine. Toulouse était, en 2015, la 3ème ville de France en termes de nombre de personnes dites « pauvres », derrière Paris et Marseille.

À lire aussi : Vivez vous dans une région riche ?