Nombreux sont les candidats qui postulent pour travailler au Puy du Fou, élu meilleur parc d'attractions du monde en 2014. Dans ce parc, la direction a imaginé des formations spécifiques pour ses employés.

Une académie de formation pour les jeunes

Chaque année, le Puy du Fou emploie 2.000 salariés pour sa saison. Mais personne n’est à proprement parler prêt à travailler dans ce parc. Les spécialités exigées sont si spécifiques que la direction a créé sa propre académie pour former les cascadeurs, les comédiens mais également les télépilotes de drones et les techniciens. Elle a ouvert en 1998 et propose 30 formations différentes.

« Nous avons inventé des formations spécifiques, car il n'existe pas d'écoles quand nous cherchons par exemple une escrimeuse qui soit aussi une danseuse de flamenco, profil que nous avons anticipé deux ou trois ans avant le spectacle dans lequel elle intervient », explique Nicolas de Villiers, président du parc, dans les Échos. Une manière également de transmettre un savoir-faire et de former les employés de demain.

Des formations liées aux métiers de la scène

Les jeunes restent en moyenne quatre saisons dans le parc et la moyenne d’âge est de 23 ou 24 ans. En plus de cette académie, le Puy du Fou a ouvert une école primaire hors contrat qui enseigne les savoirs fondamentaux mais aussi l’art du spectacle. Un collège pourrait prochainement ouvrir ses portes. Les collégiens pourront choisir de suivre une formation liée aux métiers de la scène. Mais pas seulement.

Ils pourront également se former aux métiers de la technique et du numérique et aux professions de la conception, de l’innovation et de la création. Pour la nouvelle saison, le Puy du Fou a dépensé 25 millions d’euros, dont 10 millions pour le Mystère de La Pérouse, la dernière création du grand parc. La saison sera d’ailleurs plus longue cette année : le parc sera ouvert du 7 avril au 4 novembre.

En route pour le Puy du Fou !