Les prix des péages autoroutiers vont augmenter d’environ 0,76 % en moyenne en France en 2017. La hausse la plus importante est celle du réseau des Autoroutes du sud de la France (ASF) géré par Vinci. Les nouveaux tarifs devraient intervenir dès février prochain.

Une hausse modulée selon les réseaux

Ce sont les autoroutes du sud de la France qui enregistrent la plus forte majoration, de 1,2 %. Celles de Cofiroute, pourtant elles aussi gérées par Vinci, connaissent une hausse plus modeste de 0,57 %. Les augmentations devraient être inférieures pour 2018 et 2019, variant entre 0,3 et 0,4 % par an.

La hausse des tarifs doit servir à financer l’amélioration du réseau routier, mais d’autres facteurs sont pris en compte, comme l’inflation et la hausse de la redevance domaniale. Les élus locaux et les automobilistes devront donc mettre la main au porte-monnaie.

De nouvelles augmentations à venir

Pour les années prochaines, d’autres hausses sont prévues. En effet, le gouvernement a annoncé il y deux mois le lancement d’un programme de travaux sur le réseau autoroutier d’ici à 2019. Ce chantier, estimé à 1 milliard d’euros, devrait créer plus de 5 000 emplois, selon le ministre des transports, Alain Vidalies.

Les hausses seront encadrées par une autorité indépendante, l’Arafer (Autorité de régulation des activités routières et ferroviaires). Il est aussi précisé que les opérateurs privés ne pourront pas obtenir de nouveaux allongements de la durée des concessions.