Le climatologue britannique Ed Hawkins a voulu marquer les esprits, en réalisant une simulation animée de ce que pourraient être les températures tout au long de l'année, si le changement climatique n'est pas freiné ou arrêté rapidement. Selon son modèle, les températures augmenteraient globalement de 5°C, d'ici à 2100, quasiment tous les mois de l'année, par rapport aux moyennes saisonnières de l'ère pré-industrielle. Les mois d'hiver de janvier et mars seraient même susceptibles de dépasser légérement la barre des 5°C.

Un scénario du réchauffement climatique parmi d'autres

Bien entendu, tout ceci n'est que suputations et simulations informatiques, mais il a le mérite de faire partir les données en matière de réchauffement climatique en 1850. Et sur deux siècles et demi, ont voit nettement que les températures moyennes augmentent, d'abord, très lentement, puis, progressivement, pour s'accélerer lors des dernières années du cycle et gagner brutalement 3°C en cinquante ans.

Rappelons toutefois que le scénario décrit par Ed Hawkins n'est qu'un scénario parmi tant d'autres. De nombreux modèles tablent sur une augmentation globale des températures de 2°C d'ici à 2040, puis, sur une stabilisation. Ou du moins, l'espèrent... 

Á lire aussi : 2000 milliards : voici la facture annuelle du réchauffement climatique

source : climatecentral