Les abandons d'animaux ont bondi ces dernières années. La SPA organise la Saint-Valentin des animaux pour inciter à l'adoption et tenter de désengorger certains de ses refuges.

La SPA ouvre ses refuges pour la Saint-Valentin des animaux les 9 et 10 février

La SPA propose la première Saint-Valentin des animaux. Sur l'affiche éditée à cet effet, on peut lire ainsi : « N'attendez-pas l'amour, adoptez-le ! ». Pour ce faire, la Société protectrice des animaux ouvre la porte de ses 62 refuges et Maisons SPA ce week-end des 9 et 10 février 2019.

De nombreuses animations auront lieu, comme des défilés, organisées pour « donner une chance » aux 4.000 animaux « pattes de velours, gueules d'ange ou gros durs au coeur tendre, de trouver le grand amour », selon le communiqué de la SPA. Une opération pour tenter de désengorger certains refuges.

Les abandons en hausse de 20 %

En effet, pour rappel, l'année 2018 a été mauvaise en termes d'adoptions. Et le nombre d'abandons lui aussi augmente : ils sont en hausse de 20 % pour les chats et 6,5 % pour les chiens entre 2015 et 2017. Ainsi, certains refuges, notamment en région parisienne, sont surchargés.

Pour adopter un animal à la SPA, il faut débourser 250 € pour un chien, 150 € pour un chat. Une somme correspondant aux frais vétérinaires (stérilisation, identification, vaccination). Sur son site Internet, la SPA rappelle que « tous les membres du foyer doivent être présents afin de rencontrer l’animal ». 

À lire aussi Le chat, meilleur confident de l'homme.... et surtout de la femme !