La Lune a-t-elle encore des secrets à dévoiler ? Pour le savoir, la Chine a lancé un satellite à la découverte de sa face cachée. Une première.

La face cachée de la Lune enfin explorée

Si vous allez à la Cité des sciences et de l’industrie à La Villette (Paris) et que vous passez par le Planétarium, vous apprendrez que depuis la Terre, nous ne voyons qu’une seule face de la Lune, la face visible, car elle met autant de temps pour tourner sur elle-même que pour tourner autour de la Terre. Ainsi, nous n’apercevons jamais l’autre face du satellite naturel de la Planète bleue, celle que l’on appelle la face cachée.

Cette face cachée n’a jamais été explorée, pour l’instant… mais plus pour longtemps. Le 21 mai 2018, la Chine a en effet lancé un satellite nommé Queqiao afin d’explorer cette face cachée de la Lune. Il s’agit de la première étape de la mission Chang’e 4.

La Chine tient sa place dans la conquête de l’espace

Le satellite a été lancé depuis la base spatiale de Xichang (sud-ouest de la Chine) à bord d’une fusée Longue Marche-4C. Pour Zhang Lihua, responsable du projet de satellite, « Ce lancement est une étape cruciale pour la Chine dans son objectif de devenir le premier pays à envoyer une sonde capable d’alunir en douceur et d’explorer la face cachée de la Lune ».

Une fois le satellite placé en orbite autour de la Lune, un robot devrait alunir fin 2018. Ce dernier aura pour mission d’explorer la face cachée de l’astre de la nuit. Un autre robot devrait le rejoindre sur la Lune en 2019 dans le cadre de la mission Chang’e 5. Mais le projet ne s’arrêtera pas là puisque la Chine s’est fixé pour objectif d’avoir une station spatiale habitée d’ici 2022.

Lisez : L'influence de la Lune sur le jardinage