L’Homme peut agir sur la vitesse de rotation de la Terre, même si son influence sera minime. Le barrage des Trois-Gorges en Chine en est l’un des exemples les plus marquants. Il s’agit du plus grand barrage hydro-électrique au monde.

Le barrage de Chine : un exemple étonnant pour ralentir la rotation de la Terre

Construit dans la province du Hubei en Chine, le barrage des Trois-Georges est le plus grand barrage hydro-électrique et la plus grande centrale hydro-électrique au monde. Il a été mis en service en 2009 et produit aujourd’hui une puissance de 22.500 mégawatts (MW) pour une production annuelle de 98,8 milliards de kilowattheures.

Notre planète met près de 23 heures 56 minutes pour réaliser un tour sur elle-même. Les spécialistes estiment que sa vitesse de rotation est fixée à 465 mètres par seconde ou 1 670 kilomètres par heure au niveau de l’équateur.

Une modification de la répartition de la masse de la Terre

Le barrage de Chine contient un immense réservoir, qui représente une masse d’eau de plus de 42 milliards de tonnes. La présense d’un tel barrage a pu modifier le moment d’inertie de la planète en rotation. Ce changement a pour conséquence de ralentir la vitesse de rotation.

Malgré l’importance de cette masse d’eau, celle-ci n’a qu’un faible effet sur le phénomène. La NASA a montré que sa présence allongerait la rotation de la planète de 0,06 microsecondes. Le séisme de magnitude 9 apparu en 2004 en Indonésie, aurait également allongé la durée du jour de 2,68 microsecondes. D’autres changements modifient la vitesse de rotation de la Terre de manière régulière, mais ceux-ci restent trop infimes pour être détectés.