Selon une équipe de chercheurs de l'université du Michigan, aux États-Unis, les médicaments imprimés en 3D pourraient être aussi efficaces que des médicaments classiques. Explications.

Des médicaments imprimés en 3D contre le cancer

Des chercheurs américains ont voulu savoir si un médicament imprimé en 3D pouait avoir la même efficacité qu’un médicament classique. Pour cela, ils se sont penchés sur les traitements contre le cancer. Ils ont ainsi pu constater que les médicaments imprimés en 3D étaient aussi efficaces contre les cellules cancéreuses que les traitements utilisés par cancérologues. Cela ouvre des perspectives très réjouissantes.

Selon les auteurs de ces travaux, on pourrait dans les prochaines années, grâce à cette technologie, imprimer des médicaments personnalisés en fonction des besoins précis de chaque patient. Si les pharmacies étaient dotées de telles imprimantes, on imagine le progrès que cela pourrait apporter, notamment dans les pays les plus pauvres. Cette technologie ne nécessite aucun solvant et aucun additif.

L’impression en 3D bientôt dans les hôpitaux

Cette découverte est d’autant plus révolutionnaire que l’impression 3D permet de fabriquer des médicaments avec des molécules que l’on ne parvient pas à produire avec les méthodes traditionnelles. Cela ouvre de nouveaux horizons. On pourrait par exemple imaginer de mélanger différentes molécules en une seule pilule. Cette technologie ressemble encore à de la science-fiction mais elle pourrait débarquer plus vite qu’on le croit dans les officines.

La première impression de médicaments en 3D remonte à 2015. Un seul médicament, imprimé en 3D, est actuellement commercialisé aux États-Unis. Il s’agit du Spritam (lévétiracetam), un médicament contre l'épilepsie. L’impression a permis à la pilule d’être plus poreuse et donc de mieux se dissoudre dans l’eau. Les hôpitaux n’auront bientôt plus qu’à ajuster les logiciels de leur imprimante pour obtenir le traitement souhaité. Bienvenue dans le futur.

À lire aussi : Construire des maisons en 3D et en moins de 12h sera bientôt possible