Les horloges retardent. Des millions d'Européens sont potentiellement touchés par cette anomalie, conséquence d'une baisse du réseau électrique dans le continent...

Un retard lié à une baisse de production d'électricité

Après l'heure, c'est plus l'heure. Depuis la mi-janvier, les radios-réveils et autres micro-ondes affichent un retard pouvant aller jusqu’à 6 minutes. Pas la peine de changer vos piles, l’explication vient d’ailleurs, plus précisément du Kosovo, qui a décidé de baisser sa production d’électricité, rapporte ce mercredi Le Parisien.

Et si des millions d’Européens sont potentiellement touchés par cette anomalie, il faudra plusieurs semaines pour remettre les pendules à l’heure.

Le Kosovo et la Serbie responsables

Mais pourquoi ce décalage ? Pour se maintenir à l’heure, toutes les horloges européennes se calent sur la fréquence du courant électrique, soit normalement 50 hertz. Or depuis la mi-janvier, cette fréquence a baissé à 49,996 hertz, explique un communiqué d’Entso-E, une association réunissant les fournisseurs d’électricité de 25 pays.

Selon l’association le Kosovo, mais aussi la Serbie, sont responsables d’avoir baissé drastiquement leur production d’électricité. Ces deux pays sont engagés dans une bataille diplomatique afin d’intégrer le groupe des pays « gestionnaires de réseaux de transport d’électricité », précise Le Parisien. L’Entso-E espère les convaincre de revenir à une production normale d’ici à la fin de cette semaine.