Vous n’avez jamais rencontré deux oiseaux entrer en collision alors qu’ils sont en plein vol. Pour des chercheurs, qui viennent de publier une étude sur le sujet, les oiseaux auraient, eux aussi, un code de la route.

Les oiseaux n’ont jamais d’accidents

Les oiseaux semblent être maîtres dans l’art d’éviter les obstacles, même lorsque ceux-ci se dressent au beau milieu de leur trajectoire. Cette exceptionnelle maîtrise a une explication scientifique, que des chercheurs de l’université du Queensland ont décidé d’étudier.

Dans un article paru dans la revue PLoS One, ces derniers sont parti d’un raisonnement simple : l’art d’éviter les collisions que pratiquent les oiseaux, et qui est sans aucun doute le fruit de millions d’années d’’expérience, peut sans doute nous être d’une grande aide dans le domaine de l’aviation.

Un constat qui pourrait servir dans l’aviation

Pour appuyer leurs recherches, ces scientifiques ont étudié dix espèces d’oiseaux, dont plusieurs perruches. Au cours de leur étude, ils ont placé un oiseau à chaque extrémité d’un tunnel étroit afin d’observer leur comportement pendant le vol. 102 vols ont ensuite été observés sans qu’aucun ne donne lieu à un accident. Les scientifiques ont également observé qu’en cas d’approche frontale, les oiseaux, pour l’éviter, tournent la plupart du temps à droite.

C’est cette dernière observation qui intéresse désormais les chercheurs. Si tourner à droite est devenu une règle chez les oiseaux, il pourrait en être de même avec nos avions. « Le trafic aérien devient de plus en plus dense et il y a un besoin urgent de définir des normes pour les systèmes automatiques avec ou sans pilotes de nos aéronefs », explique ainsi Mandyam Srinivasan, l’un des auteurs de l’étude, dans un communiqué. « Il y a donc de véritables leçons à tirer de la nature », a-t-il encore ajouté.

Vous aimerez aussi : Construire un nichoir pour oiseaux