Priver votre enfant de lait de vache peut conduire à de sérieuses complications de santé, pouvant aller jusqu’à la mort, comme en atteste le décès d’un nourrisson de 7 mois nourri exclusivement de lait végétal entre ses 3 et 7 mois.  

Priver votre enfant de lait de vache peut le tuer

Alors que les régimes végétaliens sont de plus en plus nombreux, les médecins et autorités sanitaires tirent la sonnette d’alarme : priver votre enfant de lait de vache et lui substituer des laits végétaux peut donner lieu à de sérieuses complications. En effet, le lait de vache est riche en calcium, ce qui n’est pas le cas des boissons végétales. Face à la montée des régimes végétaliens chez les enfants, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s’inquiète : « Leur utilisation peut entraîner, selon les cas, des insuffisances d’apports, des carences, voire des accidents sévères. Le risque est d’autant plus élevé que l’enfant est plus jeune et que la consommation de ces produits est prolongée, exclusive ou prépondérante ».

Un constat sur lequel elle est rejointe par le Pr Patrick Tounian, qui dresse dans un article les conséquences désastreuses de la consommation exclusive de lait végétal par les enfants : « leur consommation par les nourrissons entraîne des complications nutritionnelles, parfois très sévères, justifiant souvent une hospitalisation. Les carences en protéines, fer, calcium, zinc et vitamines D et K ont été les plus fréquemment rapportées. Elles peuvent être responsables d’œdèmes avec hypoalbuminémie, d’anémies profondes nécessitant une transfusion de culot globulaire, de lésions cutanées sévères par carence en zinc, d’hématomes intracrâniens par déficit en vitamine K, de convulsions hypocalcémiques ou de fractures osseuses. Dans les cas extrêmes, ces complications peuvent conduire au décès de l’enfant ». C’est ce qui est arrivé à un couple de Belges : leur nourrisson de 7 mois est mort, après avoir été nourri exclusivement de lait végétal entre 3 et 7 mois.

Jusqu’à quel âge votre enfant doit-il boire du lait ?

Le calcium contenu dans le lait de vache permet de constituer le capital osseux, c’est pourquoi certains spécialistes recommandent de consommer du lait de vache jusqu’à l’âge de 18 ans, à partir duquel nous commençons à perdre des os. Une réserve importante en calcium permettrait de limiter le risque de fractures.

Si jusqu’à l’âge de 3 ans il est essentiel que les enfants consomment du lait de vache, il est possible, à partir de cet âge, de leur donner des laits végétaux, à condition que ces derniers soient enrichis en calcium.