En cet été caniculaire, nombreux sont ceux qui, n’ayant pas la chance de pouvoir profiter de la climatisation, ont dormi avec un ventilateur allumé. Une pratique qui présente quelques inconvénients.

De récents titres ont fait état du danger de dormir avec ventilateur, mais qu’en est-il vraiment ?

Interrogé sur le sujet par le magazine Sleep Advisor, le Dr Mark Reddick explique que « quand il fait circuler l’air dans la pièce, des particules de poussière et de pollens pénètrent aussi dans vos sinus ».

Ainsi, les personnes sujettes aux allergies pourraient en souffrir, en particulier si elles sont asthmatiques.

Autre problème, le ventilateur assèche la peau, les muqueuses, la gorge et les voies nasales s’il est orienté vers nous, ce qui peut provoquer des irritations, des rougeurs ou des maux de tête et une sinusite à cause du mucus produit en excès pour compenser.

Troisième problème soulevé par le docteur Reddick, l’air froid soufflé par le ventilateur peut contracter les muscles et occasionner crampes et torticolis.

Mais ce qui est encore plus mauvais pour la santé, c’est de manquer de sommeil ! Alors si vous dormez bien avec votre ventilateur, ne vous en passez pas ! Veillez seulement à ne pas le placer trop près de votre corps.