Qui n’a jamais été dérangé par le bruit de son voisin en train de manger pendant la projection d’un film ? Pour pallier ce problème, des salles de cinéma ont remplacé les pop-corn par des chamallows !

Des chamallows à la place des pop-corn

Mercredi 21 juin est sorti dans les salles de cinéma françaises Sans un bruit, réalisé par John Krasinski et tourné avec, en actrice principale, sa propre épouse, Emily Blunt. À cette occasion, les spectateurs n’ont pas eu le droit de manger les habituels pop-corn tout en regardant le film. Le silence était de rigueur.

Ce sont les salles des cinéma Gaumont-Pathé qui ont interdit la consommation de pop-corn, bien trop bruyants à manger. Mais les spectateurs ont néanmoins pu satisfaire leur gourmandise puisqu’à la place les grains de maïs soufflés, on leur a proposé des chamallows. Un coup de marketing plus qu'une réelle interdiction...

Un peu de douceur pour regarder le thriller

Les spectateurs ont donc regardé le film Sans un bruit tout en grignotant en silence. Des friandises pleines de douceur, contrairement à ce thriller classé dans le genre épouvante-horreur. Et pour cause : « Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard » détaille le synopsis d’AlloCiné.

Mais au fait, d’où vient cette habitude de manger des pop-corn au cinéma ? Des États-Unis bien sûr ! Là-bas, la vente de boissons, confiseries et nourriture représente une part importante des revenus des salles de cinéma. Une manne financière qui n’est bonne ni pour notre porte-monnaie, ni pour notre régime…

Lire : Comment faire des économies sur sa place de cinéma ?