La semaine commence par un temps plutôt instable et dépressionnaire sur la quasi-totalité du pays. On attend peu d'évolutions d'ici le week-end prochain mais si quelques éclaircies apparaitront en cours de semaine.

Lundi, la situation reste nettement dépressionnaire sur toute la France, le centre de la dépression étant située sur le sud de l'Angleterre. Ce matin, des ondées risquent d’éclater près de la Manche, et également de l'Aquitaine au Massif Central et plus globalement sur toute la façade Est.

Mardi, la situation dépressionnaire persistera avec une dominante nuageuse et encore quelques averses ou périodes de pluie entre les Charentes, le Jura et les Alpes du nord. Il fera plus sec ailleurs, mais le soleil ne sera généreux qu'au pied des Pyrénées et en région PACA. Moyenne de 11°C au Nord et 14°C au Sud.

Mercredi, les pressions seront en légère hausse, mais une perturbation parviendra tout de même à gagner la Bretagne avec quelques pluies à la clé. Ailleurs, il fera sec mais plutôt nuageux, sauf de l'est des Pyrénées aux Alpes et à la Provence.

Jeudi, un puissant anticyclone sur la Scandinavie dirigera des courants d'Est assez stables. Toutefois, des nuages subsisteront entre la Bretagne, la Belgique et l'Alsace. Ailleurs, le ciel sera peu nuageux à dégagé.

Vendredi, l'anticyclone scandinave maintiendra des conditions stables et sèches sur le pays, mais quelques poches de grisaille pourront subsister sur le quart Nord-Est, tandis que des entrées maritimes infiltreront le Languedoc. Ailleurs, la journée s'annonce assez belle. Moyenne de 12°C au Nord et 16°C au Sud.

Samedi, la situation évoluera peu. Il fera sec avec probablement encore quelques grisailles près des frontières du Nord et du beau temps ailleurs, sauf autour de la Méditerranée et les entrées maritimes se feront plus répandues que la veille. Les températures évolueront peu.

Dimanche, on attend peu d'évolution. Le temps devrait être stable et ensoleillé, sauf sur un quart Sud-Est du pays en proie avec des entrées maritimes et même parfois quelques ondées, surtout sur les Cévennes, mais aussi sur les Alpes frontalières avec l'Italie.