L’Amérique du Sud, et en particulier le Pérou, est victime d’un épisode de pluies très forte depuis plusieurs jours. En fait, c’est depuis le début de l’année que les habitants du pays subissent les effets d’El Niño, phénomène qui est exacerbé par le réchauffement climatique et les changements qu’il apporte, notamment dans les courants et les vents.

Des dizaines de morts au Pérou

Les pluies torrentielles qui ont frappé le pays ont causé d’énormes dégâts, notamment des coulées de boue qui ont enseveli des villages entiers. Malheureusement, selon un bilan provisoire publié dimanche 19 mars 2017 par l’INDECI, l’Institut National de Défense Civile du Pérou, il y a près de 75 morts à déplorer. Et la situation ne semble pas sur le point de s’améliorer.

Selon ce même bilan, 70 000 personnes auraient perdu leur habitation en raison des inondations, des coulées de boue ou encore des avalanches qui ont été causées par El Niño. Au total, le gouvernement estime que 625 000 personnes au minimum ont été touchées par les intempéries et a donc décidé de décréter l’État d’urgence. Les inondations ont touché à la fois les zones pauvres du pays, mais également la capitale, Lima.

Une situation inédite depuis 1990

Sur place, la Croix-Rouge du Pérou a déjà commencé ses interventions d’urgence : selon le directeur régional, cité dans un communiqué de presse, une telle situation n’a pas été vue au Pérou depuis 1990. Elle reste néanmoins moins critique que les pluies liées à El Niño de 1982, qui avaient causé la mort de 9 000 personnes.

Une aide d’urgence a été débloquée par le gouvernement péruvien, pour un montant de 760 millions de dollars. Mais le problème immédiat est celui d’apporter des vivres, des médicaments et des équipements d’urgence et sanitaires aux populations touchées.

Pour en savoir plus Comprendre le phénomène El Niño grâce à une vidéo