D'après une étude canadienne, les travailleurs qui pédalent jusqu'à leur bureau sont moins stressés que ceux qui s'y rendent en voiture. 

Plusieurs études relatent les bienfaits du vélo 

Selon des chercheurs de l'Université de Concordia (Canada), se déplacer à vélo a des vertus déstressantes. Pour arriver à ce constat, ils ont interrogé 128 employés chez Autodedesk dans les 45 minutes suivant leur arrivée. Bilan : si près de la moitié des personnes sondées se rendent à leur travail en voiture (43,9 %), ceux qui viennent en vélo (20,3 %) sont les plus détendus. 

Ces scientifiques ne sont pas les premiers à vanter les vertus du vélo cette année. En 2017, une équipe de l'Université de Glasgow (Écosse) a déclaré que pédaler régulièrement divise par deux les risques d'être touché par un cancer ou des maladies cardiovasculaires. Publiée dans le British Medical Journal, l'étude écossaise avait été réalisée sur 250 000 personnes. 

Plusieurs explications incitent à pédaler régulièrement

Au-delà d'éviter les embouteillages aux heures de pointe, aller travailler à vélo est une bonne habitude pour plusieurs raisons. Tout d'abord, elle permet d'effectuer simplement les 30 minutes de sport par jour préconisées par les médecins. Ensuite, les cyclistes sont relaxés et souvent plus énergiques, car toute pratique sportive stimule la sécrétion de dopamine. Or, la dopamine, autrement appelée hormone du plaisir, diminue aussi les sensations de fatigue. 

Par ailleurs, le vélo est le moyen de transport le plus rapide pour tout trajet inférieur à 6 kilomètres. Se déplacer quotidiennement en pédalant est aussi moins coûteux qu'entretenir une voiture. Enfin, il s'agit d'un comportement responsable et citoyen, qui contribue à la diminution du taux de pollution sur la planète. Opter pour le vélo semble donc être un pari gagnant !

À lire aussi : La pratique du vélo réduit le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers