En juillet 2020, les contribuables pourront directement payer leurs impôts chez les buralistes. Et même en espèces. 

Jusqu’à 3.000 euros en espèces

Acheter ses journaux, jouer au loto et… payer ses impôts, c’est bientôt possible dans le même établissement. Gérard Darmanin a annoncé, à Vosges Matin, la mise en place d’un système de paiement des impôts dans les bureaux de tabac dès l’année prochaine. 

Des tests démarreront en janvier 2020 avant un déploiement national pour juillet suivant. Il sera alors possible de régler par carte bancaire « sans limitation » et en espèces jusqu’à 3.000 euros chez son buraliste. 

Un partenariat avec la Française des Jeux

Le ministre des Comptes publics souhaite « rendre ce service plus accessible, grâce à un réseau plus étendu que celui de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) ». Ces derniers sont bien moins implantés sur le territoire puisque les DGFIP sont présents dans 1.800 communes, contre 3.400 pour les buralistes. 

Cette mesure vise particulièrement les personnes âgées, non connectées à Internet ou n’ayant pas de compte bancaire. Elle sera mise en place « en partenariat avec la Française des Jeux ».

À lire aussi : SNCF : votre voyage commence au tabac du coin !