Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé que son ministère étudiait la possibilité de transformer le crédit d'impôt sur les services à la personne en aide directe pour les particuliers employeurs.

Particuliers employeurs : vers une aide versée au mois le mois

Le crédit d’impôt pour les particuliers employeurs, cela marchait bien lorsque l’on s’acquittait de son impôt sur le revenu en septembre. La note à régler au fisc s’en trouvait alors diminuée, ce qui soulageait bien des ménages en leur évitant de devoir débourser d’un coup une somme importante. Mais la mise en place du prélèvement à la source a changé la donne. Un crédit d’impôt est certes versé le 15 janvier, mais pour en bénéficier il faut avoir été particulier employeur au cours des deux années précédentes… Ce qui n’incite nullement les ménages à entrer dans le dispositif.

Le ministère de l’Économie est donc en train d’étudier une piste qui pourrait résoudre le problème. « Nous allons étudier la possibilité de transformer le crédit d'impôt sur les services à la personne en aide directe pour les ménages », a déclaré Bruno Le Maire lors de ses vœux aux acteurs économiques le 28 janvier 2019.à

Particuliers employeurs : le montant de l’aide devrait rester le même

Selon les informations du quotidien Les Échos, cette évolution n’entraînerait pas de changement de la somme versée, mais uniquement un changement de calendrier, puisqu’il s’agira de la répartir mois par mois.

L’emploi à domicile concerne une part non négligeable de la population française. 1,3 million de Français sont employés dans ce secteur sous le statut de salariés. Mais si l’on prend en considération l’ensemble des formes d’emploi, près de 5 millions de nos compatriotes seraient actifs sur ce marché, selon les estimations de la Fédération des particuliers employeurs de France (FEPEM).