Manger du pain complet ne serait pas meilleur pour la santé que consommer du pain blanc. Pour les chercheurs israéliens de l’Institut Weizmann, il s’agirait avant tout de prendre en compte les différences de chacun notamment le microbiote intestinal.

Le pain blanc accusé à tort d’être moins bon pour la santé ?

Même si les Français mangent très peu de pain par rapport à autrefois (une centaine de grammes par jour environ), ils restent néanmoins très attachés à cet aliment. Un des facteurs qui explique cette baisse de consommation est lié au changement de régime alimentaire qui réduit nettement voire exclu la consommation de pain.

Parmi les conseils diététiques qui sont donnés, l’abandon du pain blanc au profit du pain complet est souvent recommandé. Le pain blanc est, en effet, accusé d’avoir un apport plus élevé en glycémie et de se digérer plus vite que le pain complet.

Pourtant, une équipe de chercheurs israéliens vient de remettre en cause cette habitude alimentaire récente et réhabilite le pain blanc. En effet, chaque individu a une réaction différente selon son microbiote intestinal. Pour certains le pain complet est plus adapté alors que le pain blanc correspond mieux à d'autres.

Pain blanc ou pain complet : tout dépend du microbiote

Pour mener à bien leur étude relayée par Le Quotidien du médecin, les chercheurs ont mené des essais croisés en faisant appel à une vingtaine de participants à qui ils ont fait passer une série de tests. La moitié d’entre eux a consommé du pain blanc et l’autre moitié du pain complet puis ils ont échangé de régime.

Après avoir effectué diverses observations sur les participants (prise de tension et de poids, analyse de la composition du microbiote intestinal, etc.), les scientifiques ont été amenés à conclure qu’il n’existait pas de différence significative entre les deux types de pain. Par conséquent, le docteur Eran Elinav, qui a dirigé cette étude, souligne l’importance de la personnalisation nutritionnelle. En effet, chacun réagit différemment aux aliments et il est nécessaire de prendre en compte ces disparités.

Vous aimerez sans doute lire : Le pain serait-il mauvais pour la santé ?