L’Ouragan Harvey, qui a frappé le Texas et la Louisiane à la fin du mois d’août, est une catastrophe naturelle d’une puissance inédite. En moins d’une semaine, 102 mille milliards de litres d’eau se sont abattus sur ces deux États du Sud des Etats-Unis.

102 mille milliards de litres d’eau sont tombés sur le Texas et la Louisiane

L’ouragan Harvey, qui a frappé le Texas et la Louisiane (Etats-Unis) à la fin du mois d’août, est l’une des pires catastrophes naturelles qu’ont connues les États-Unis. Pendant six jours, des pluies torrentielles sont tombées : le niveau d’eau mesuré a dépassé les 120 centimètres. D’après certains observateurs, Harvey est une inondation d’une ampleur inédite : de tels phénomènes ne se produiraient qu’une fois tous les 1 000 ans.

D’après un météorologue américain, interrogé sur CNN, en moins d’une semaine, 102 mille milliards de litres d’eau se sont abattus sur le Texas et la Louisiane. Cela représente 3,5 millions de litres d’eau pour chaque personne vivant au Texas.

46 personnes décédées

L’ouragan Harvey serait ainsi d’une puissance quatre fois supérieure à celle de l’ouragan Katrina, qui a dévasté la Nouvelle-Orléans en août 2005 et au cours duquel 24 mille milliards de litres d’eau se sont abattus.

L’ouragan Harvey a tué 46 personnes au Texas et en Louisiane. Un bilan humain moins meurtrier que celui de Katrina, qui a tué plus de 1 800 personnes. Par ailleurs, entre 30 000 et 40 000 foyers ont été détruits et 35 000 personnes ont dû être relogées en urgence. 

À lire aussi : Top 10 des cyclones les plus meurtriers de l'histoire