L’agence spatiale chinoise a dernièrement affirmé que la station spatiale Tiangong-1 était dorénavant hors de contrôle. Celle-ci devrait se désintégrer dans l’atmosphère terrestre durant l’année 2017 avec les risques que des débris de taille importante ne s’écrasent sur la Terre.

Pourquoi une telle chute ?

La station Tiangong-1, également appelée le « Palais Céleste », a été lancée par la Chine pour une durée initiale de deux ans et demi. Cependant, elle a jusqu’ici tenu deux années supplémentaires. Cela fait donc quatre années qu’elle plane au-dessus de nos têtes. Elle a été grandement utile pour surveiller les incendies qui ont eu lieu en Australie ou encore les inondations en Chine.

Malgré ces événements, durant le mois de mars dernier, la transmission de données a subitement été interrompue. C’est à cet instant que les autorités chinoises ont attesté avoir perdu le contrôle de Tiangong-1, en expliquant qu’elle devrait entrer en orbite d’ici 2017. Il est toutefois impossible de déterminer quel sera son point de chute.

Un futur incertain pour la station spatiale chinoise

Les risques liés à la chute de Tiangong-1 sont réels, puisque des débris de taille importante pourraient finir par s’écraser sur des zones peuplées de la planète. Heureusement, ces zones ne représentent qu’une petite partie de la surface totale de la Terre.

La Chine a également déclaré qu’elle suivrait précisément la trajectoire de la station, afin d’informer les autres gouvernements d’un éventuel risque de collision avec d’autres objets spatiaux. Attention donc à ne pas se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment...

Vous aimerez aussi : Admirez la Terre en direct depuis la Station Spatiale Internationale