Le baromètre Voltaire a été dévoilé ce mardi 5 juin. En moyenne, un Français maîtrise moins de 50% des 84 règles de grammaire de base. Un portrait-robot montre que les femmes sont plus douées que les hommes.

Les femmes meilleures que les hommes en orthographe car elles lisent plus

Le 4e baromètre Voltaire a été présenté ce mardi 5 juin 2018. Tous les ans, cette plateforme Internet recueille le niveau de milliers de Français en orthographe et les classe selon leur âge, leur région, ou leur sexe. Plus de 8.700 utilisateurs ont été interrogés. Si certaines idées reçues sont confirmées, il existe aussi des surprises.

Ainsi, en orthographe, le féminin l'emporte. Les femmes sont meilleures que les hommes, avec 50,3 % de règles maîtrisées contre 46,4 %. Et c'est une constante depuis la première édition. La première raison apportée : elles lisent beaucoup plus que les hommes. Au-delà d’une lecture de 5 livres par an, la maîtrise des règles d’orthographe progresse de 7 points par rapport à ceux qui déclarent ne lire aucun ouvrage de littérature.

Les personnes qui n'ont pas le sens de l'orientation meilleures que les autres

À l'inverse, les amateurs de football seraient moins bons que les autres : 4,4 points les séparent. Les personnes âgées, elles, restent meilleures et maîtrisent en moyenne 20 % de règles d’orthographe de plus que leurs descendants. Il s'agit d'un constat pérenne depuis la création du Projet Voltaire, il y a dix ans. 

Plus étonnant, l'étude montre que les personnes qui n'ont pas le sens de l'orientation sont plus fortes en orthographe que la moyenne. En effet, elles se sentent plus à l'aise dans un univers stable avec des repères bien établis, et les règles de grammaire forment un univers stable. Enfin, les régions Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire montent sur le podium. En queue de peloton, on trouve la Normandie et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

À lire aussi Une lettre de la Maison Blanche lui revient, corrigée par son destinataire