Un étudiant néerlandais a créé Ocean Cleanup, une startup qui doit récupérer les déchets plastiques polluant les océans. Le projet va commencer plus tôt que prévu.

Une barrière flottante pour récupérer les déchets

Certains endroits de notre planète sont une véritable poubelle. Plusieurs millions de tonnes de déchets plastiques flottent dans nos océans et polluent ainsi nos eaux, tout en représentant un véritable danger pour les espèces marines. Un vrai désastre pour l’environnement, qui a amené Boyan Slat, un Néerlandais âgé d’une vingtaine d’années, à créer sa start-up The Ocean Cleanup.

Le système initial que l’étudiant avait imaginé il y a 3 ans consiste en une immense barrière flottante en forme de V, dont les deux bras mesureraient une cinquantaine de kilomètres. Une fois installé, les déchets pourraient s’engouffrer dans ce piège pour être ensuite récupérés, afin d’être triés puis recyclés ou éliminés. Avec son invention, Boyan Slat espère récupérer la moitié des déchets des océans d’ici 10 ans.

Une cagnotte qui permet de commencer plus tôt que prévu

Pour mener à bien ce projet, le jeune Néerlandais a fait appel à la générosité des gens en lançant une cagnotte. Il a ainsi pu récupérer plus de vingt millions de dollars grâce à l’argent versé par les donateurs. Cette très belle somme va lui permettre de lancer son projet plus tôt que prévu, puisqu’il devait initialement commencer en 2020.

Épaulé par des ingénieurs, Boyan Slat a légèrement modifié son projet pour le rendre plus efficace. Ce n’est plus une seule et immense barrière qui va être installée, mais une trentaine, conçues sur le même modèle mais plus petites. Elles suivront les courants marins, afin de collecter les déchets plastiques qui dérivent. 

À lire aussi : Déchets plastiques : et si on les faisait manger par une larve ?