Moins de 10% des promesses de dons ont été versées aux quatre structures chargées de recueillir les sommes. Soit 80 millions sur les 850 millions d’euros promis. 

9% des promesses de dons ont été versés

Choses promises, choses pas forcément dues. Sur le plateau de France 2, vendredi 14 juin, le ministre de la Culture, François Riester, a indiqué que seulement 9% des promesses de dons ont été versés aux quatres structures en charge de les recueillir et à l’État. Soit 80 millions d’euros sur les 850 millions promis.  

Parmi les donateurs manquant, certaines communes ont choisi de renoncer à leurs dons après avoir vu la cagnotte se remplir au fur-et-à-mesure des premiers jours suivant le drame. C’est le même réflexe qu’ont eu certains particuliers.

Les gros mécènes verseront petit à petit

Parmi les gros mécènes s’étant annoncés, les dons devraient être versés petit à petit. La famille Arnault avec 200 millions d’euros de promesses ou la famille Pinault, avec 100 millions d’euros, ont prévu d’effectuer les dons en plusieurs fois. Ils suivront le rythme des travaux et souhaitent éviter que l’État fasse fructifier leurs millions en les plaçant avant les travaux, révèle Franceinfo

Pour autant, ce manque à gagner n’inquiète pas les fondations. Cela ne devrait pas avoir un impact important. Dans le détail, la Fondation de France a reçu 9 millions des 29 millions d’euros promis, la Fondation du Patrimoine 54,5 millions d’euros sur 221 millions promis. Le Centre des Monuments nationaux confirme la récolte de 3,5 millions d’euros sur les 4,5 millions annoncés. Enfin, la Fondation Notre-Dame, qui doit recueillir les dons des familles Arnault et Pinault a encaissé 15 millions d’euros sur les 395 millions de promesses de dons.

À lire aussi : Les aides financières pour la rénovation des logements