Nordahl Lelandais a avoué le meurtre de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Les enquêteurs cherchent désormais à savoir s’il pourrait être impliqué dans d’autres disparitions survenues ces dernières années.

Des appels à témoins lancés pour élucider deux disparitions

Depuis la mise en cause de Nordahl Lelandais dans le meurtre de la petite Maëlys, en août 2017, ainsi que du caporal Arthur Noyer, en avril dernier, des centaines de dossiers de disparition non élucidées sont rouverts. L’objectif est de savoir si l’ancien maître-chien pourrait être mis en cause dans ces nombreuses affaires.

Pour mener l’enquête, une équipe dédiée a été créée. Baptisée Ariane, cette cellule de coordination vient de lancer deux appels à témoins qui pourraient être déterminants dans la résolution de deux affaires : celles des disparitions de Nelly Balmain et d’Éric Foray.

900 dossiers de disparition confrontés au parcours de Nordahl Lelandais

La première, une femme de 29 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le mois d’août 2011, jour où elle a disparu du domicile de ses parents à Saint-Jean-en-Royans, dans la Drôme. C’est également dans ce département qu’a disparu Éric Foray, le 16 septembre 2016. Âgé de 47 ans, cet homme a été vu, pour la dernière fois, à Chatuzange-le-Goubet.

À ce stade de l’enquête, les gendarmes ne peuvent pas affirmer le rôle de Nordahl Lelandais, mais un simple indice pourrait les mener sur la piste. Dans le cas contraire, ces deux disparitions rejoindront les quelques dizaines de dossiers qui ont déjà été rangés après que leurs éléments aient été confrontés au parcours de Nordahl Lelandais ces dernières années. En tout, près de 900 dossiers de disparition auront été passés au crible de ces enquêteurs.

À lire aussi Nordahl Lelandais de nouveau soupçonné d'agression sexuelle, sur une cousine mineure