Le mystère des chambres secrètes du tombeau de Toutankhamon est désormais elucidé. Et il est tout simple, puisqu'il n'y en a... tout simplement pas ! Du moins, c'est ce que les derniers balayages, réalisés à l'aide d'un radar spécialement calibré pour cette mission, affirment. 

Toutankhamon, mort à 19 ans, enterré dans un autre tombeau ?

C'est un égyptologue anglais célèbre, Nicholas Reeves, qui avait affirmé qu'il pouvait exister une cavité non explorée dans le tombeau de Toutankhamon, situé dans la vallée des Rois, près de Louxor. Selon lui, le jeune pharaon, mort brutalement à 19 ans, ne disposait pas encore de tombeau qui lui était destiné. Il aurait donc été inhumé dans un tombeau déja occupé, dans lequel une chambre supplémentaire aurait été créée à la hâte. 

Pourtant, ce sont bien d'autres examens, réalisés aussi à l'aide d'un radar, qui avaient étayé l'hypothèse de Nicholas Reeves. Ces précédents examens avaient même évalué à 95 % la probablité qu'il existe dans le tombeau de Toutankhamon une cavité non explorée. 

Une cavité secrète qui apparaît et disparaît 

Nul doute que les résultats contradictoires obtenus par plusieurs examens successifs, et pourtant, technologiquement comparables, ne manqueront pas de semer le doute chez les egyptologues amateurs, passionnés de mystère. Qui sait ?

Peut-être que les nouveaux résultats ont été truqués par on ne sait quelle force ou quel esprit venu protéger le secret de Toutankhamon, par delà les siècles, et même les millénaires...

À lire aussi : Egypte : huit momies découvertes dans une tombe de l’époque des Pharaons