La présentation des résultats trimestriels du géant Disney le 8 août 2017, résultats qui ont été en partie décevants pour les investisseurs, a été l’occasion pour Bob Iger, PDG de l’entreprise, d’annoncer un changement. Le groupe va créer sa propre plateforme de diffusion en streaming pour ses créations originales. Une mauvaise nouvelle pour Netflix qui avait, jusqu’à présent, le droit de les ajouter à son catalogue.

Disney va se passer de Netflix pour ses films

La plateforme de VOD Netflix ne pourra plus compter sur Disney pour avoir des films dans son catalogue proposé à ses abonnés. Une perte pour Netflix, puisque dans les films concernés, il y a plusieurs franchises à succès comme Pirates des Caraïbes, Star Wars et, bien évidemment, les plus classiques films d’animation de Disney et du Studio Pixar.

Toutes ces créations, Disney étant propriétaire de Pixar ou encore de LucasFilms, vont être diffusées sur une plateforme dédiée que Disney compte lancer en 2019. Netflix pourra toutefois encore diffuser les films et séries tirés de son partenariat avec les studios Marvel, également propriété de Disney. Netflix produit en effet une partie des séries tirés de l’univers de Marvel comme Jessica Jones ou encore Daredevil.

Un lancement prévu de longue date

Si l’annonce de Bob Iger a de quoi étonner, Disney semble réfléchir depuis des années à la possibilité de créer une plateforme de streaming dédiée. La plateforme qui sera lancée en 2019 se basera sur les capacités techniques de BAM Technologies, spécialisée dans le streaming. Disney en est actionnaire à 33 % depuis 2016.

Le géant Disney va investir encore 1,58 milliard de dollars pour prendre encore 42 % du capital de BAM Technologies et monter, de fait, à 75 % du capital afin de se garantir un contrôle complet sur l’entreprise.