Il y a plusieurs semaines, Météocity vous informait de l’état du moustique Tigre en France, et de sa capacité à transmettre la dengue et le chikungunya. Aujourd’hui, des cas de ces maladies importés ayant été déclarés, il faut être plus vigilant que jamais.

L’institut de veille sanitaire a publié il y a quelques jours un bilan provisoire du nombre de cas de dengue et de chikungunya importés en France. On peut voir une nette augmentation par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Au 18 Juillet, on dénombre 231 cas de dengue et de chikungunya. Découvrez la carte et les chiffres précis sur Vigilance-moustique. Pour le moment, aucun cas autochtone, c’est-à-dire ayant été infecté par un moustique en France métropolitaine, n’a été déclaré. Nous rappelons que pour transmettre ces maladies, le moustique doit d’abord piquer une personne atteinte.

Cependant, les cas ont été uniquement déclarés dans le sud de la France, soit dans les régions où le moustique Tigres est implanté et actif. Météocity vous invite donc à ne pas baisser votre vigilance, et à prendre les mesures nécessaires que vous pouvez retrouver ici

Voir aussi :