L’association « L’enfant bleu » vient de lancer une plateforme d’aide contre la maltraitance des enfants. Elle vise à aider quiconque est témoin d’un cas de maltraitance à se tourner vers un professionnel capable d’intervenir rapidement.

Deux enfants décèdent chaque jour de maltraitance

En France aujourd’hui, deux enfants décèdent chaque jour de maltraitance. Dans la plupart des cas, cette maltraitance n’était pas totalement ignorée de l’entourage de l’enfant, mais les proches concernés n’ont pas lancé d’alerte, souvent par ignorance des démarches à effectuer. Pour aider ces personnes à savoir vers qui se tourner, l’association « L’enfant bleu » vient de lancer une plateforme qui permet à chacun de trouver, en quelques clics, un interlocuteur de confiance en fonction de la situation.

Ce site s’adresse tant aux témoins qu’aux éventuelles victimes de maltraitance, enfants comme adolescents. Grâce à un outil de géolocalisation, il permet de trouver, en un instant, un professionnel capable d’agir sur place et rapidement. Il peut s’agir des services de Protection de l’enfance, d’une association d’aide aux victimes ou encore d’un service d’urgences médicales ou d’accompagnement juridique.

Un site pour intervenir en complément du 119

Ce site intervient en complément du numéro de téléphone dédié à la maltraitance des enfants : le 119. Ses créateurs espèrent convaincre de nombreux témoins de se livrer pour briser le silence qui règne trop souvent autour de la violence faites aux enfants.

Sur son site, « L'enfant bleu » rappelle, citant une définition de l’Organisation mondiale de la santé, que « la maltraitance de l’enfant comprend toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ou psychoaffectifs, de sévices sexuels, de négligence, d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité, dans un contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir ».

À lire aussi Enfants battus, maltraités : quelles solutions ?