Les consultations longues et plus difficiles pour les médecins, qualifiées de « complexes » et « très complexes », voient leurs tarifs augmenter. Mais cette hausse des prix ne se répercutera pas sur les patients, à condition qu’ils disposent d’une mutuelle.

Des consultations médicales « complexes » et « très complexes »

À partir du 1er novembre 2017, les consultations médicales chez un médecin généraliste et chez un spécialiste augmenteront. Sont concernées les consultations « complexes » qui s’afficheront à 46 € et les consultations « très complexes » pour lesquelles il faudra débourser 60 €.

Les consultations « complexes » concernent les enfants de 3 à 12 ans, les nourrissons nécessitant un suivi spécifique par le pédiatre entre leur sortie de la maternité et leur 28ème jour et les jeunes filles de 15 à 18 ans souhaitant obtenir une contraception ou bénéficier d’une consultation de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles. Par ailleurs, la prise en charge de certaines maladies sera surfacturée de 16 €. Il s’agit notamment de la stérilité, de l’asthme, d’une pathologie oculaire grave et de la première consultation de prise en charge d’un trouble alimentaire.

Les consultations « très complexes » quant à elles concernent les malades rénaux chroniques en vue d’une greffe du rein, les malformations congénitales graves, les consultations d’annonce de cancer et les maladies graves du fœtus.

Une hausse qui ne se répercutera pas sur les patients

Cette hausse des tarifs avait été décidée sous le précédent gouvernement afin d’augmenter les salaires des médecins, en prenant en compte la difficulté et la durée, souvent plus longue, de ces consultations. Mais cette hausse ne se répercutera pas sur les patients puisque ces consultations seront prises en charge à 70 % par l’Assurance maladie (le reste étant couvert par les complémentaires santé) et à 100 % pour les personnes atteintes d’affections de longue durée. 

En revanche, les personnes qui ne disposent pas de mutuelle seront pénalisées. Pour ces patients, le reste à charge à la suite d’une consultation complexe sera de 13,8 € contre 7,5 € après une consultation de base.

À lire aussi : Pour une consultation à l’hôpital, prenez rendez-vous en ligne !