Les quatre départements des Pyrénées (l'Ariège, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne) ont été placés en vigilance orange pour le risque d’avalanches.

Le manteau neigeux sera instable à travers les Pyrénées

Météo France annonce de grosses chutes de neige à partir de 1200 à 800 m d'ouest en est des Pyrénées, jusqu’au matin du mardi 29 janvier 2019. Il devrait tomber 1 m à 1,50m sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, et 60 à 90 cm sur la Haute-Garonne et l'Ariège. Ce cumul important de neige, aidé d’un vent fort, crée un risque de départs d'avalanches. Celui-ci est actuellement évalué à 4 sur une échelle de 5. Les infrastructures (dont les routes) pourraient être touchées.

Dans les Pyrénées-Orientales, dans le massif Cerdagne-Canigou, « le manteau neigeux va se révéler fortement instable même par faible surcharge, et jusqu'à des altitudes assez basses », prévient Météo France. Même situation dans le massif de Capcir-Puymorens, où des chutes de neige seront soufflées par un vent fort de Nord-Ouest, « favorisant la formation de nouvelles plaques dans les zones de dépôts ou venant alourdir celles déjà en place ».

Attention, une avalanche peut être facilement déclenchée

Dans les Hautes-Pyrénées et l’Ariège, on pourra trouver des plaques dures compactées par le vent mais aussi des plaques friables. « A fortiori, la plus grande prudence est recommandée à un skieur ou randonneur qui pourrait s'aventurer en montagne, car la moindre surcharge peut déclencher une plaque à vent », met en garde Météo France.

Ailleurs en France, les cumuls de neige sont importants au-dessus de 500 m des Vosges et du Jura aux Alpes du nord. Il continue également de neigeoter au-dessus de 400 à 600 m dans le Limousin, l'Auvergne, le Tarn et l'Aveyron.

À lire aussi : 5 sports à pratiquer en hiver