Aujourd’hui lundi, un puissant anticyclone, centré sur les îles Britanniques, dirige des courants stables sur la France, mais encore un peu frais pour un début de mois de septembre. En début de journée, le temps est ensoleillé sur la plus grande partie du pays, sauf sur le Nord-Pas-de-Calais, le nord de la Champagne-Ardenne, le nord de la Lorraine et de l'Alsace où des courants plus humides rendent le ciel nuageux et brumeux. Quelques gouttes de pluie sont même possibles le long de la frontière avec la Belgique. Dans le Midi, tramontane et mistral souffleront en pointes de 50 à 60 km/h.

En cours de matinée, les nuages grignoteront un peu de terrain. Ils concerneront la quasi-totalité de l'Alsace, de la Lorraine, de la Champagne-Ardenne, de la Picardie et ils aborderont l'Ile-de-France, la Basse-Normandie et la Bourgogne. Ce sera en revanche toujours plein soleil sur les autres régions.

En début d'après-midi, la nébulosité sera toujours abondante sur les régions citées auparavant, avec même le risque de quelques gouttes près de la frontière belge. De plus, les nuages s'inviteront également sur le nord-est-est de la région Centre et en Franche-Comté. En Corse et sur les Pyrénées, quelques cumulus se développeront, sans porter à conséquence.

En fin de journée, les nuages finiront par cesser leur progression et ce sera donc le statu quo sur tout le pays. On relèvera des températures comprises entre 16/17 degrés sur le Cotentin et à Strasbourg et 25/27 degrés le long de la Méditerranée

Demain mardi, la France sera sous la protection d'un anticyclone centré en mer du Nord. Cependant, sur la moitié Nord, les basses couches de l'atmosphère seront encore humides et on y verra défiler de nombreux nuages qui ne seront pas menaçants. Les nuages seront aussi assez nombreux sur les Alpes. Ailleurs, ce sera plein soleil. Les températures continueront de grimper.

Mercredi, cette fois, tout le territoire se retrouvera sous le soleil, même si quelques nuages seront présents sur les Alpes, la Corse, les Pyrénées et le Nord-Ouest. On retrouvera même des températures supérieures aux moyennes de saison.

Jeudi, les conditions anticycloniques persisteront. Quelques nuageux bourgeonneront sur les massifs, avec même un risque d'averses sur les Alpes et le ciel sera un peu voilé en Bretagne à l'approche d'une perturbation atlantique. Les autres régions jouiront encore d'une belle et douce journée d'arrière-saison.

Vendredi, alors qu'une perturbation occasionnera quelques précipitations sur le Sud-Est, une autre continuera d'onduler près de la façade atlantique, sans toutefois être à l'origine de précipitations. Le soleil continuera de gratifier de ses rayons toutes les autres régions.

Samedi, des précipitations parfois orageuses sont prévues sur tout l’ouest du pays. L'autre perturbation, qui était sur le Sud-Est la veille, provoquera aussi des averses de l'est des Pyrénées aux Alpes. Il fera encore beau ailleurs, en dépit de la présence de quelques nuages. Les températures seront en léger recul, mais resteront acceptables pour la période de l'année.

Dimanche, le temps sera nettement moins clément puisqu'on retrouvera à la mi-journée une perturbation du Languedoc à l’Alsace avec de fortes précipitations orageuses dans sa partie sud. Elle épargnera temporairement la Corse. A l'arrière du front froid, on aura droit au traditionnel cocktail de nuages, d'éclaircies et d'averses dans un air plus frais.