Les journées sur la Terre rallongent, mais il faudra attendre près de 6,7 millions d’années pour gagner une minute, comme l’a démontré une étude récente. Durant les 27 derniers siècles, la rotation de la planète a ralenti de 1,8 milliseconde par siècle en moyenne.

Plusieurs phénomènes ralentissent la rotation de la Terre

Les journées sur Terre rallongent, mais il est difficile de s’en rendre compte. En effet, selon les chercheurs, la journée moyenne s’est allongée d’1,8 milliseconde par siècle. Ce résultat reste en-dessous d’une précédente étude, qui estimait ce chiffre à 2,3 millisecondes par siècle.

Différents phénomènes ont contribué au ralentissement de la rotation de la Terre et notamment l’attraction gravitationnelle de la lune et du soleil, qui agissent à très long terme. La planète est également influencée par les mouvements atmosphériques et les séismes.

Un processus plus lent que prévu

Une étude publiée dans une revue scientifique de la Royal Society britannique, a révélé que le processus serait beaucoup plus lent que prévu. En effet, il faudra 6,7 millions d’années pour que les journées sur Terre gagnent une minute. Avant cette étude, les chercheurs estimaient que 5,2 millions d’années suffiraient à gagner une minute. Ce nouveau chiffe a été trouvé grâce à des calculs tenant compte des forces ou phénomènes qui ralentissent la rotation de la planète.

« C’est un processus très lent », explique à l’Agence France-Presse Leslie Morrison, astronome à la retraite de l’Observatoire royal de Greenwich et coauteur de l’étude. Les chercheurs se sont également appuyés sur les anciennes observations d’éclipses enregistrées par la Chine, la Grèce et l’Europe principalement.