Les Français sont-ils en bonne santé ? Un nouveau rapport publié par la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et Santé publique France intitulé « L’état de santé de la population en France » permet de se donner une idée précise.

Des décès qui pourraient être évités

D’une manière générale, le constat est optimiste, puisque l’espérance de vie est élevée : 85 ans pour les femmes, 78,9 ans pour les hommes. Il y a pourtant encore des efforts à fournir pour faire baisser le taux de personnes mourant avant 65 ans, qui s’élève à 18,8 %. C’est la gente masculine qui est particulièrement touchée par ces décès prématurés : 24 200 pour les hommes et 7 700 pour les femmes.

L’étude montre que 32 000 décès auraient pu être évités en changeant certains comportements comme la conduite à risques, la consommation d’alcool et de tabac, une mauvaise alimentation, etc… L’obésité est un vrai problème pour la santé des Français, puisqu’une personne sur six en souffre et « la moitié des adultes est en surpoids ». En cause : le manque d’activité physique et de fruits et de légumes dans l’alimentation.

Des inégalités territoriales et socio-professionnelles

Le rapport montre aussi comment les conditions de travail impactent fortement la santé des Français. La pénibilité de certains métiers (ouvriers et employés) et l’exposition à des produits toxiques sont mises en cause. Il existe par ailleurs, des inégalités entre les professions, puisqu'« un ouvrier sur quatre exposé à au moins trois facteurs de pénibilité contre moins de 5 % des cadres ou des employés administratifs ».

Outre l’inégalité entre catégories socio-professionnelles, il existe aussi une inégalité territoriale. « L'espérance de vie est en moyenne plus élevée dans la moitié sud de la France métropolitaine, en Île-de-France et, pour l'outre-mer, en Martinique. Elle est en moyenne plus basse dans les Hauts-de-France et, pour l'outre-mer, à Mayotte et en Guyane ». 

À lire aussi : Des organismes publics auront maintenant accès à vos données de santé