Si les éoliennes permettent de réduire la pollution atmosphérique et donc de limiter le risque de maladies graves comme le cancer ou les troubles respiratoires au sein de la population, plusieurs riverains exposés aux éoliennes indiquent être victimes de troubles auditifs, visuels et psychologiques.

Des bienfaits sur la santé…

Les éoliennes font partie de la catégorie des énergies renouvelables. Elles produisent de l’énergie éolienne, grâce au vent, ce qui est plus respectueux de l’environnement et moins polluant que les énergies fossiles (pétrole, gaz).

Et les bienfaits des éoliennes sur la santé des populations sont indéniables : en diminuant la pollution, elles permettent de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de cancers, de troubles respiratoires comme l’asthme ou d’allergies. L’air est plus respirable et la santé générale des populations s’améliore.

…mais des troubles pour les personnes vivant à proximité des éoliennes

Ce tableau parfait des bienfaits des éoliennes est valable pour presque tout le monde. Presque, car de plus en plus de riverains exposés quotidiennement à ces éoliennes présenteraient des troubles fonctionnels, appelés « Syndrome de l’éolienne ». Ce syndrome se caractérise par des troubles auditifs, une fragilité visuelle et une sensibilité psychologique.

Mais il n’existe aucune explication médicale ou scientifique aux troubles répertoriés. Les nuisances ressenties par les personnes vivant à proximité des éoliennes seraient liées à des « susceptibilités individuelles », selon l’Académie nationale de médecine. Cette dernière préconise néanmoins des mesures pour améliorer le quotidien des personnes exposées, telles que la systématisation des contrôles de conformité acoustique des éoliennes, ou encore l'encouragement des innovations technologiques en faveur d'une réduction du bruit émis par la rotation des pales.   

À lire aussi : Un planeur pour fabriquer de l’énergie éolienne