Les bénéficiaires des allocations chômage vont être contents de savoir que le montant qu’ils perçoivent chaque mois est sur le point d’augmenter. L’Unedic, qui se charge de ces décisions, a annoncé une augmentation pour le 1er juillet 2017. Si les allocataires ne vont pas nager sur l’or pour autant, la hausse intervient après plusieurs années de stagnation.

L’allocation chômage revue à la hausse

L’Unedic a annoncé avoir trouvé un accord pour procéder à une petite augmentation de l’allocation chômage. L’augmentation surviendra le 1er juillet 2017 et bénéficiera à plusieurs millions de personnes. 2,5 millions, très exactement, selon les calculs de l’Unedic. Presque tous les allocataires indemnisés par Pôle Emploi verront le montant qui leur est versé augmenter.

Les 94 % d’allocataires qui vont bénéficier de la hausse ne devraient toutefois pas changer leurs habitudes de consommation. S’il y a hausse, elle reste très faible : 0,65 %. L’allocation minimale journalière passe ainsi de 28,67 à 28,86 €, soit une différence de 19 centimes par jour. En cas de formation, l’allocation augmente aussi, à 20,67 € par jour.

Une hausse faible mais après deux ans d’attente

Si la hausse n’est pas exceptionnelle, elle est une bonne nouvelle pour les allocataires. Ces derniers n’ont en effet pa vu les montants varier depuis 2015 lorsqu’une augmentation de l’allocation chômage de 0,3 % avait été décidée par l’Unedic.

La hausse de 0,65 % reste toutefois bien inférieure à l’inflation. Bercy espère, pour 2017, une inflation annuelle de 1,2 %, soit quasiment le double de la revalorisation de l’allocation chômage prévue pour le 1er juillet 2017.

À lire aussi : Régime de retraites : vers une aggravation de la situation financière