Selon un rapport de l'OMS, en 2016, les 14 villes les plus polluées au monde en particules fines se situent en Inde. 

En 2016, les 14 villes les plus polluées au monde sont en Inde

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mercredi 2 mai son rapport annuel sur la pollution atmosphérique. Sans surprise, l'Inde, troisième pollueur de la planète avec 4% des émissions, connaît une situation des plus préoccupantes. Dans ce pays se situent, en 2016, les 14 villes les plus polluées au monde en particules fines, dont la capitale New Delhi

Les deux villes les plus polluées sont Kanpur et Faridabad, deux villes moyennes peu connues du nord du pays (2,5 microns de particules fines). D'après les calculs de l'OMS, elles ont toutes deux enregistré des taux moyens 17 fois plus élevés que ceux recommandés. La ville de Bénarès finit troisième du palmarès et la capitale, New Delhi, prend la sixième place.

La croissance de l'Inde responsable de la pollution en particules fines

Sur franceinfo, Anumita Roychowdhury, directrice adjointe du Centre pour la science et l'environnement, à New Delhi, explique que la croissance du pays y est pour beaucoup :  « La rapide urbanisation fait apparaître énormément de chantiers de constructions et les déchets sont brûlés à l'air libre ». Elle ajoute qu'en plus de la circulation dense des camions, les moyens de locomotion ont changé et contribuent à la pollution.

Mais plus inquiétant, plus de 90% de la population mondiale respirent un air ambiant pollué, selon le rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui estime que la pollution est responsable de sept millions de morts chaque année.

À lire aussi : Pollution : comment se protéger efficacement ?