Le resvératrol, présent dans le vin rouge pourrait aider à lutter contre la dépression et l’anxiété, selon une nouvelle étude dirigée par l'Université de Buffalo et publiée dans la revue Neuropharmacology.

Le vin rouge : un allié pour lutter contre l'anxiété

Il est souvent recommandé de boire un verre de vin rouge par jour, notamment pour ses bienfaits sur le coeur. Une étude scientifique menée à l'Université de Buffalo et publiée dans la revue Neuropharmacology, démontre, elle, comment un composé naturel présent dans le vin rouge agit sur les processus neurologiques.

Ying Xu, co-auteur des recherches, estime : « Le resvératrol peut être une alternative efficace aux médicaments pour traiter les patients souffrant de dépression et de troubles anxieux ». L'efficacité de cet antioxydant, présent dans la peau et les graines de raisin, dans les mûres ou les cacahuètes, a déjà été prouvée sur la mémoire des personnes âgées.

Protéger le cerveau des effets du stress 

Les chercheurs ont découvert les effets neuroprotecteurs du resvératrol : il permet d’inhiber l’expression de l’enzyme PDE4, libéré lors d'un excès de stress et ainsi de protéger le cerveau contre les effets délétères causés par une production excessive de corticostérone.

Pour rappel, l'abus d'alcool est dangereux por la santé. Le but final de cette étude est de pouvoir intégrer ce composé naturel dans des antidépresseurs. Et il serait utile d'améliorer les traitements actuels puisque seul un tiers des patients souffrant de dépression, entrent en rémission complète selon le Pr Xu.

À lire aussi : Alcool : un Français sur quatre boit trop